AZAgendas des gueulantes


2 Commentaires

Petit Carnaval Geant

Vu sur Zone à défendre

 

Voilà, à l’initiative des quelques occupants de la ZAD a été lancé l’idée d’un carnaval qui aura lieu

le dimanche 3 mars à partir de 10h sur la/les routes de l’aéroport fantôme du Grand Ouest…!

 

carnaval_zad

 

 

L’idée est de réinvestir les routes de manière festive et communicative, en réponse à une présence policière provocatrice et sournoise, afin de montrer encore une fois notre détermination à protéger cet espace de manière pacifiste.

On souhaite également refaire une image saine des Zadistes auprès d’une population qui se laisse peut être manipulée par la presse et les on-dit qui font de certains d’entre nous des squatteurs encagoulés violents et voleurs.

On veut aussi rassembler pour une journée les différents acteurs de la lutte, car on ne se laissera pas avoir par le « diviser pour mieux régner » qu’ils tentent de mettre en place avec leurs barrages policiers et leur presse mensongère.

Enfin on espère recréer une nouvelle vague de soutien et de solidarité avant le mois de mars qui risque d’être houleux pour nous, habitants résistants en situation précaire.

On compte sur vous pour laisser déborder votre créativité pour préparer cette journée du 3 Mars !!

A vos scies, marteaux, pinceaux, ciseaux, que le défilé soit aussi grand et diversifié que la lutte l’est !

Merci à tous, et à bientôt dans le bocage !

Du 25/02 au 02/03, chantier préparation de chars pour le carnaval !

Publicités


2 Commentaires

Huitième rendez-vous mensuel : samedi 23 février à 15h, place Royale à Nantes

Contre l’aéroport, la métropole et son monde.

AÉROPORT, MÉTROPOLE, EXIGEONS L’ARRÊT IMMÉDIAT!

 

NDDL_23-02-2012

 

Impossible ces derniers temps de vivre dans l’agglomération nantaise sans savoir que le projet d’aéroport de Notre Dame des Landes est de plus en plus contesté.

On veut nous faire croire que les investissements seraient raisonnables et maîtrisés. Tout cela alors que l’Etat est à la recherche d’argent, que les collectivités territoriales et surtout ses habitantEs se serrent la ceinture, que l’industrie subit plan social sur plan social.

Plus que l’aéroport en lui même, c’est aujourd’hui tout un projet de société qui est remis en question. Loin des délires de développement des barons locaux vieillissants, qui se disputent l’attractivité financière de leur mégalopole respective, c’est toute la question de l’organisation de nos vies qui est remise sur la table.

METTONS LA PRESSION POUR PORTER UN COUP D’ARRÊT DÉCISIF !

Habitant le Pays Nantais, la ville ou ses banlieues, nous sommes concerné-e-s en premier lieu par ce projet d’aéroport. Par son coût et par son développement, ainsi que par les choix associés, il conditionnera un mode de vie toujours plus encadré et contraint. Concrètement, il n’est tourné que vers le profit et décidé hors de tout cadre démocratique.

Ce projet d’aéroport n’est qu’un maillon dans une vision plus vaste d’aménagement d’une métropole ininterrompue de Nantes à Saint- Nazaire. Nous ne voulons pas de cette ville programmée, hygiéniste, de la mort des quartiers, d’un centre-ville en carton-pâte et d’une ville marketing. Nous ne voulons pas d’une échelle urbanistique toujours plus grande, consommatrice d’espaces et non propice aux rencontres. Nous ne voulons pas d’une ville qui ne nous appartiendrait plus, où le constructeur a priorité sur l’habitant.

Réapproprions-nous la rue, faisons jouer notre droit et plus si nécessaire. Opposons nous à l’urbanisme fonctionnaliste et réducteur de libertés que tentent de nous imposer les décideurs !

/Collectif Nantais Contre l’Aéroport cnca@riseup.net/